Marseille en images
Accueil du site > Cent onze villages marseillais

Cent onze villages marseillais

Dernier ajout : 18 février 2013.

Un marché, une église, une école communale, une poste, la maison d’un notable, une place et un café du commerce : à quoi reconnaît-on un noyau villageois sinon à la présence de bâtiments symboles des institutions et de la vie sociale ? Marseille en comptait 111 au début du siècle, avec une fierté inégalée pour ce tissu urbain constitué de villages pittoresques. D’abord englobés peu à peu par l’extension irrémédiable de la métropole, la construction des infrastructures de communication (autoroutes, TGV, port autonome, industries) a achevé de redécouper les quartiers, dessinant un paysage urbain schizoïde : entre les quartiers villageois, sources de la culture marseillaise, et les zones urbaines, qui n’ont qu’une signification utilitaire. Que reste-t-il de nos 111 villages ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0